Rachel Delacour et Albin Serviant : « Et si la French Tech pivotait ? »

By superadmin, 02 Apr 2018

319714_rachel-delacour-et-albin-serviant-et-si-la-french-tech-pivotait-web-tete-0301467331751

 

Depuis 2013, la mission French Tech a permis aux start-up françaises de rayonner à l’international. Si elle a dépassé ses espérances premières, il est temps de faire évoluer l’outil, estiment Rachel Delacour, coprésidente de France Digitale, et Albin Serviant, entrepreneur et cofondateur de la French Tech London.

Malgré  ses nombreux atouts , le petit coq rouge fièrement arboré apparaît encore fragile et confronté aux premières critiques des entrepreneurs : La FrenchTech est devenue  une marque forte et fédératrice, mais trop centrée sur la communauté française. Elle mérite qu’on lui attribue de nouvelles ambitions, de se centrer sur les « scale-up » (les start-up qui ont atteint une taille critique) génératrices d’emplois, afin d’éviter une certaine gadgétisation si elle se cantonnait aux seules pépites en devenir et foisonnantes en France. De plus, il existe un risque d’ essoufflement du mouvement si des points d’ancrage concrets ne sont pas définis.

.

.

.

Read more on Les Echos